La ferme

1-Un peu d’histoire…

La SCEA de Chenevières (c'est l’appellation juridique de la ferme) date de 1988, année de mon installation. Elle cultive 245 ha, 237 ha de grandes cultures et 8 ha de noix. Mon objectif a toujours été de trouver de nouvelles productions.

En 2001 j’ai pris l’orientation de la diversification en plantant 2 ha de noyers à fruits, puis des plantations successives ont amené le verger à une surface actuelle de 8 ha (1600 arbres). Toutes ces noix sont commercialisées au travers d’une structure parallèle : CHAMPS & NOIX.

2-Un peu de géographie…

Située à Saint Quentin le Verger, dans le Sud-Ouest de la Marne (51) région Grand Est, la ferme est répartie sur plusieurs sites distants situés entre l’Aube et la Marne.
Les villes les plus proches sont Romilly sur Seine et Sézanne toutes deux à 15 km. Troyes est à 50 km, Chalons en Champagne à 70 km et Reims à 90 km.

3-Un peu de philosophie…

La ferme est très diversifiée et 9 cultures sont présentes dans l’assolement. Travailler en cohérence avec mon environnement fait partie de ma philosophie et oriente mes décisions techniques et économiques. Un assolement diversifié (l’ensemble des cultures présentes) assure une rotation longue (la succession des cultures sur une même parcelle année après année). Cette rotation longue permet de rendre moins dépendante la ferme aux produits phytosanitaires. Des plantes différentes semées à des périodes différentes (printemps/automne) favorisent une moindre pression des maladies et des mauvaises herbes. Pour certaines cultures comme les betteraves sucrières, j’utilise des solutions chimiques et mécaniques en association.

Tout ceci nécessite technique et formation, ainsi je fais partie d’un groupe technique avec d’autres collègues agriculteurs et d’un groupe de travail écophyto animé par la chambre d’agriculture.

Je favorise sur la ferme la présence de bandes de biodiversité et j’entretiens les haies de buisson existantes pour favoriser la présence des auxiliaires qui régulent naturellement les ravageurs des cultures.

L’assolement 2015 se compose comme suit :

  • Blé tendre 69,69 ha
  • Orge de brasserie 27,89 ha
  • Colza 21,40 ha
  • Pois de semence 20,98 ha
  • Betteraves sucrières 32,15 ha
  • Luzerne fourrage déshydratée 29,69 ha
  • Chanvre fibre 12,63 ha
  • Dactyle semence 14,37 ha
  • Noix 7,93 ha
  • Jachères 8,29 ha
  • Bandes biodiversité 1,15 ha

4-Une petite équipe motivée

Je suis accompagné, sur la ferme, par un salarié permanent qui réalise comme moi tous les travaux au quotidien et d’une personne qui vient en moyenne un jour par semaine pour assurer le conditionnement et la préparation des commandes de noix.